Laurent Trévisanut : « Nous vivons un vrai changement transformationnel »

Laurent Trévisanut, Fundsquare

Interview de Laurent TRÉVISANUT, Head of Business Analysis & IT Services chez Fundsquare

Chez Fundsquare, les projets informatiques sont clés, explique son responsable IT.

Pour mieux répondre aux exigences d’affaires et réglementaires de ses clients, la filiale de la Bourse de Luxembourg réinvente son architecture et ses processus IT, et continue à développer des solutions intégrant les technologies les plus récentes, pour se positionner comme un écosystème au service de la donnée financière.

Laurent Trévisanut, quel est le cœur de métier de Fundsquare ?

Fundsquare est spécialisé dans la collection et la transmission de données financières et règlementaires dédiées aux fonds d’investissement. 

Notre priorité est d’optimiser la donnée et la gestion documentaire de nos clients afin de leur offrir des solutions digitalisées en temps réel ; de l’origination jusqu’à l’enregistrement et la transmission auprès des autorités de tutelle.  Notre plateforme unique et centralisée garantit que les niveaux d’exigence règlementaires sont respectés tout en permettant aux gestionnaires un déploiement efficient et rapide de leurs produits.

Notre ambition est d’améliorer l’expérience utilisateur et d’offrir une transparence sur l’ensemble du cycle de vie des données d’un fonds.

Laurent Trevisanut, Fundsquare

Laurent Trévisanut

Head of Business Analysis & IT Services 

La plus grande difficulté lorsqu’il faut mener une transformation numérique tout en tenant compte d’un existant important, c’est de travailler sur le moteur de la voiture sans l’arrêter

Selon quelle approche se base son modèle d’affaires ?

Notre business model repose avant tout sur la technologie et l’innovation, et plus particulièrement sur nos outils de connectique, comme, par exemple notre FundLifeCycle.

Nous facilitons un accès agrégé et certifié à la donnée permettant ainsi une surveillance contrôlée et une mitigation des risques associés à la gestion de la donnée et de la documentation règlementaire. Nous sommes très sensibles aux besoins de nos clients. Il est primordial pour eux de savoir à tout moment quel document a été adressé à qui et quand. Le FundLifeCycle permet aux clients d’atteindre un niveau de gouvernance irréprochable dans la gestion des données et des documents et d’obtenir des vues complètes et consolidées sur toutes les actions exécutées sur leurs fonds par eux-mêmes et/ou par leurs prestataires.

Fundsquare est par ailleurs l’intermédiaire privilégié entre les professionnels de l’industrie des fonds et les régulateurs financiers européens. A travers e-file, notre plateforme de reporting électronique développée en collaboration avec la Commission de Surveillance du Secteur Financier (CSSF) et conformément aux recommandations du Comité européen des contrôleurs bancaires (CESR), nous assurons la transmission sécurisée et synchronisée de données, documents et rapports règlementaires entre les institutions financières et les autorités luxembourgeoises.

Comment l’IT sert-il le métier ?

Selon une approche agile, itérative et orientée solution, qui fait partie intégrante de notre ADN ; celle-ci est avant tout pragmatique et pensée dans une optique de résultats rapides et positifs.

Nos projets IT sont clés chez Fundsquare. Pour autant, nous ne prônons pas l’innovation pour l’innovation : l'innovation et la technologie doivent être au service du business et des métiers, qu’il s’agisse de nos clients financiers et partenaires régulatoires, mais aussi de nos équipes en interne.

Laurent Trevisanut, Fundsquare

Laurent Trévisanut

Head of Business Analysis & IT Services (Fundsquare)

Nous avons conclu des alliances stratégiques avec des sociétés Fintech et d’intelligence artificielle dont les offres de services nous permettent une agilité supplémentaire

Quel rôle joue Fundsquare en termes IT et d’innovation, au sein de l’industrie des fonds luxembourgeois ?

Nous sommes, avec la Bourse du Luxembourg et notre société sœur FundsDLT, reconnus comme un groupe IT innovant. Nos solutions technologiques sont souvent vues comme précurseures, qu’elles intègrent, par exemple, la blockchain ou qu’il s’agisse de notre migration cloud, pour laquelle nous avons été les premiers agréés par la CSSF au Luxembourg.

Chez Fundsquare, nous avons conclu des alliances stratégiques avec des sociétés Fintech et d’intelligence artificielle dont les offres de services nous permettent une agilité supplémentaire dans notre réponse au marché et la possibilité d’offrir une gamme de service plus importante aux clients qui recherchent de la valeur ajoutée et un avantage concurrentiel.

Tetrao, une société spécialisée en intelligence artificielle et basée au Luxembourg en est un exemple. Elle a développé des capacités de collecte des documents et des métadonnées pertinentes sur des milliers d'instruments à travers l'industrie des fonds grâce à l'utilisation de l'IA. Couplée à l’infrastructure existante de Fundsquare, cette alliance élargira la portée des données disponibles et créera de nouvelles fonctionnalités et nouveaux services qui auront un impact positif en termes de réduction de coûts et qualité de données pour les acteurs du marché/gestionnaires de fonds.

Quels sont selon vous les défis IT actuels du secteur ?

Nous sommes dans un contexte où le volume des données à traiter augmente exponentiellement. Le besoin de gérer ces données devient de plus en plus compliqué et coûteux. Des solutions de gestion efficiente doivent être déployées. Les défis technologiques associés imposent de disposer d’une capacité de stockage robuste, performante, et évolutive et, en parallèle, l'obligation de trouver des moyens pour qualifier, contrôler, analyser et gérer ces énormes quantités de données. C'est là que les solutions offertes par Fundsquare font la différence.

Comment Fundsquare adapte-t-elle sa technologie à ces défis de la data ?

Notre environnement technique a beaucoup évolué ces 10 dernières années : nous avons enrichi notre architecture avec des technologies plus récentes. Ainsi, nous avons revu entièrement notre plateforme e-file, avec l’expérience utilisateur au cœur de ce focus. Cette refonte s’est traduite par une amélioration du design, des fonctionnalités qui simplifient les opérations, les rendent plus fluides, plus simples, plus intuitives, répondant ainsi aux vrais besoins et usages du client.

Notre alliance avec Tetrao nous donne l’avantage de mettre en place des solutions d'intelligence artificielle pour étoffer notre offre de données afin que nos clients puissent profiter d’une couverture encore plus étendue.

Tetrao, à travers l’intelligence artificielle, est capable d’identifier les informations essentielles dans différents types de documents (prospectus, KIID, …), de les extraire puis de les structurer selon les besoins de nos clients. Toutes ces applications fonctionneront sur des infrastructures et des machines décentralisées.

Laurent Trevisanut, Fundsquare

Laurent Trévisanut

Head of Business Analysis & IT Services (Fundsquare)

Fundsquare devient un écosystème, un partenaire fiable et flexible, qui propose des solutions technologiques innovantes et à valeur ajoutée

Plus que de simples projets d’innovation, s’agit-il là d’une véritable mutation digitale ?

Nous vivons un vrai changement transformationnel. Plus qu'un hub, Fundsquare devient ainsi un écosystème, un partenaire fiable et flexible, qui propose des solutions technologiques innovantes et à valeur ajoutée sur la collecte, le contrôle qualité et la diffusion d’informations financières appliquées aux fonds d’investissement.

Je crois beaucoup dans l'approche de type « Application Store » : à savoir un catalogue de solutions IT en mode self-service, que nos clients pourront utiliser à la carte, composer et personnaliser selon leurs propres processus métier, et sans développements IT importants.

Il s’agit de parties de solutions flexibles et pensées de façon générique, initialement développées pour nos propres besoins et que nous mettons à disposition de nos clients.

Quels types de profils IT comptez-vous recruter pour votre stratégie d’innovation ?

Au niveau du développement, nous cherchons de plus en plus de profils ‘full stack’ c'est à dire capables de traiter à la fois du ‘Back’, du ‘Middle’ et du ‘Front-end’, à savoir capables de travailler sur les couches de stockage de données, sur les échanges d'informations et sur le développement d’écrans.

Conformément à notre approche agile, nous souhaitons des personnes interchangeables, dotées de connaissances transverses, qui comprennent l’intégralité des projets, qui peuvent intervenir sur plusieurs projets et adresser une solution de bout en bout.

Les profils recherchés sont donc plutôt junior ou ‘médior’ et qui maîtrisent parfaitement les technologies les plus récentes.

Qu’est-ce que la pandémie a changé dans les attentes et besoins de vos clients ?

Avec la crise sanitaire nous constatons un besoin accru d'automatisation et de simplification des processus, notamment en vue de réduire le nombre de tâches manuelles et de renforcer l'efficience. C'est un terrain sur lequel nous sommes depuis longtemps engagés.

De même, les questions de sécurité de la donnée sont devenues encore plus importantes ; on le voit à travers le renforcement des mesures de ‘due dilligence’ : l'aspect sécurité a pris une place de plus en plus prépondérante dans notre métier, un thème sur lequel les responsables sécurité nous challengent toujours plus.

Pour répondre à ces défis, le fait que le Groupe Bourse migre notre infrastructure vers le cloud nous permettra de mieux nous concentrer sur la thématique de la sécurité, et de déployer des outils et des fonctionnalités encore plus adaptés pour observer et identifier les vulnérabilités potentielles, ainsi que de concevoir des solutions rapides pour résoudre des failles potentielles.

Agefi Luxembourg, Septembre 2021

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *